Pêche à pied durable

Pour une pratique responsable !


 

Peche a pied 2La pêche à pied est très prisée sur nos côtes. Traditionnellement sur certains littoraux elle était un moyen de subsistance. Pratiquée par plus de 2 millions de personnes en France, elle est devenue une activité de loisir à part entière et parfois même un atout touristique pour les territoires.

Si la pêche de loisir est très populaire, elle n’en reste pas moins une activité de prélèvement d’espèces sauvages en milieu naturel. Il est donc important de mieux connaître cette pratique pour évaluer les effets sur l’environnement maritime.

Le CPIE Loire Océane mène depuis 2013 des actions pour une pêche à pied de loisir durable :

  • Etude de fréquentation de sites pilotes (comptages)
  • Diagnostic sur les pratiques et le profil des pêcheurs à pied (enquêtes)
  • Sensibilisation et information sur les bons usages (animations, conférences, rencontres, formations…)

Par ces actions, le CPIE Loire Océane souhaite permettre à chacun de pratiquer une pêche récréative respectueuse de la ressource et des milieux naturels.

Actualités 2019

logoCOREPEMEtude sur la pêche à pied
En baie de La Baule – Le Pouliguen

Le CPIE Loire Océane, en partenariat étroit avec le Corepem, développe une étude sur la pratique de la pêche à pied sur les estrans de La Baule (estran Benoît) et du Pouliguen (estran du Nau et de Toulin).

Améliorer nos connaissances de la pêche à pied de loisirPeche a pied 3

Très présente sur notre littoral, la pêche récréative manque de données sur ses pratiquants. Avec l’aide de bénévoles, le CPIE Loire Océane va récolter sur une année des informations quantitatives et qualitatives sur les habitudes des pêcheurs à pied de loisir : nombre de pêcheurs par marée, fréquentation, origine géographique, outils utilisés, connaissance de la règlementation…

Mieux comprendre la pêche à pied professionnelle

Depuis 2005, le COREPEM effectue un suivi complet du gisement naturel des coques de la Baule. Ce suivi permet par la suite l’élaboration de mesures d’encadrement de la profession, telles que :

  • l’attribution des licences professionnelles par site et par espèce ;
  • la mise en place d’un calendrier de pêche (période, jour, coefficient) et de quotas de prélèvement ;
  • le contrôle des récoltes et des pratiques.

En 2019 cette étude permettra de synthétiser les connaissances récoltées depuis 13 ans sur les pratiques professionnelles, et de les valoriser auprès du public.

Cette étude s’appuie sur le cahier méthodologique développé par le Réseau Littorea, téléchargeable ici : Cahier méthodologique

Nous avons besoin de vous !

Peche a pied 4Pour recueillir les données de cette étude nous nous appuyons sur le réseau de bénévoles du CPIE. Nous avons plusieurs missions à vous proposer selon vos disponibilités et vos envies :

  • Compter les pêcheurs : muni d’une paire de jumelles (fournie par le CPIE), il s’agit de dénombrer les pêcheurs en activité sur des périodes de 10 min.
  • Enquêter : pour mieux connaître les pêcheurs et leurs usages, vous allez à la rencontre des pêcheurs à l’aide d’un questionnaire et accompagné d’un membre de l’équipe du CPIE.
  • Sensibiliser les pêcheurs, pour favoriser des pratiques durables. En binôme, vous allez à la rencontre des pêcheurs pour les informer sur les bonnes pratiques et la règlementation en vigueur.

Peche a pied 5Quand ?

Jusqu’en juin 2019, selon un calendrier en lien avec les marées, consultable ici : cliquez sur le calendrier ci-dessous :

 La pêche à pied : un réseaupeche a pied

En France, presque 2 millions de personnes sont des pêcheurs à pied, et c’est pour mieux les connaître qu’un réseau à été créé : le Réseau Littorea.

Ce réseau regroupe des acteurs de la pêche à pied et possède un site qui regorge d’informations ! www.pecheapied-loisir.fr

 

Pour participer à cette action (comptage de pêcheurs, réalisation d’enquêtes, participation aux campagnes de sensibilisation) contactez :

Laurence Dupont
Chargée de mission
02 40 45 35 96
06 72 21 55 06
laurence.dupont@cpie-loireoceane.com         

Action soutenue par :

AELB 4-Pays de la Loirelogo smidap2-cap atlantiquesignature sans blason4_LOGO_SC_BASELINE_CARRE

 

Etude sur les sites Natura 2000

Entre 2015 et 2017 une étude sur la pratique de la pêche à pied de  loisir sur les sites Natura 2000 des traicts du Croisic et de Mesquer Pen-Bé.

Ce travail a permis de montrer par des comptages réguliers et à différentes marées, la grande fréquentation des sites par les pêcheurs à pied de loisir. On dénombre plus de 31700 actions de pêche par an sur les traicts du Croisic, et plus de 17600 actions de pêche sur les traicts de Mesquer Pen-Bé.

Au-delà de l’étude quantitative, les enquêtes menées sur trois ans ont permis de déterminer l’origine géographique des pratiquants, leur âge moyen ou encore leur niveau de connaissance de la réglementation en cours.

bénévoles

Accompagné par plus de 50 bénévoles sur l’ensemble de cette étude, le CPIE a mené des actions ciblées de sensibilisation aux bonnes pratiques en allant directement à la rencontre des pêcheurs sur les estrans.

 

 

 

 

Pour connaitre tous les résultats de ce travail, télécharger le bilan ici : Bilan 

Bilan 2015_2017

Bilan 2015-2017

 

 

 

 

 

 

 

Connaître l’état sanitaire des gisements en Pays de la Loire pour pêcher sans risque pour sa santé :
https://www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr/controle-sanitaire-des-zones-de-peche-pied-de-loisir

Connaître la réglementation détaillée applicable aux pêcheurs à pied de loisir en Loire-Atlantique :
Attention la réglementation sur la pratique de la pêche à pied a changé au 15 janvier 2018
http://www.pecheapied-loisir.fr/je-suis-pecheur/reglementation/loire-atlantique/reglementation-detaillee-de-la-peche-a-pied-en-loire-atlantique/